contes de la nuit des marmites

Il était une fois un peuple de Sorcières et de Sorciers qui vivaient sur les Terres de la Grande Montagne. Ils étaient peu nombreux mais vivaient heureux, notamment grâce à leur magie. Ils l’utilisaient pour toutes les petites tâches du quotidien qu’ils n’avaient pas envie de réaliser eux-même, comme le ménage, la vaisselle, la cuisine, et bien d’autres choses qu’ils ne trouvaient pas très agréables. Ils profitaient alors de leur temps libre pour vaquer à leurs occupations.

Read more...

Dans le petit village Sorcier de Valmoulu, plusieurs décennies avant la première Nuit des Marmites, la vie s’écoulait paisiblement comme à son habitude. Un beau jour de Printemps, tandis que le Soleil atteignait son zénith, les Sorciers vaquaient à leurs occupations. On entendait çà et là quelques musiciens interprétant des airs enjoués, et la grande place bruissait de sa petite activité printanière. Quelques étals formaient un marché aux fleurs improvisé, certains sorciers amenant leurs plus belles réalisations pour les échanger tandis que d’autres, n’ayant pas le courage de créer leurs propres fleurs, venaient simplement en acheter. Tout ce petit monde était heureux et les soucis n’étaient à ce moment-là que de belles fleurs parmi les autres.

Read more...

Il était une fois, dans les Terres de la Grande Montagne, un clan de dragons dont les individus avaient mangé tous les moutons qui se trouvaient sur leur territoire. Affamés, ils devaient sans tarder trouver une région où le gibier serait abondant afin d’en faire leur nouveau terrain de chasse.

Read more...

Dans le petit village de Valmoulu, les Sorciers et les Sorcières vivaient tranquillement. Ils utilisaient la magie pour effectuer toutes les tâches du quotidien, toutes ces tâches qu’ils ne voulaient pas faire eux-même. Leur plus grand bonheur consistait à profiter de leur temps libre pour faire la sieste, jouer de la musique, danser ou encore manger les délicieux plats préparés grâce à l’intervention de la magie.

Read more...

Quelques décennies avant la première Nuit des Marmites, la vie s’écoulait tranquillement dans le petit village de Valmoulu. Fryth et Thery étaient l’un des couples les plus respectés du village, car ils étaient capables de fabriquer des poudres magiques d’une qualité incroyable. Grâce aux poudres magiques de Fryth et Thery, les Sorciers de Valmoulu pouvaient accomplir des prouesses spectaculaires. Ils étaient si généreux qu’ils ne demandaient pas d’or ou d’argent comme la majorité des autres fabricants de poudre, ils se contentaient d’accepter le troc. Les Sorciers pouvaient alors les payer avec une tarte, un panier de cerises ou encore quelques fromages au lait de biquetou.

Read more...

Dans le petit village de Valmoulu, une belle après-midi ensoleillée s’achevait dans la douce chaleur du printemps. Seul dans sa bibliothèque remplie de livres du sol au plafond, un Sorcier était en train d’étudier.

Read more...

Il était une fois, dans le petit village de Valmoulu, deux jeunes gens qui étaient très amoureux. Albertine était une excellente Sorcière, ce qui lui permettait de pouvoir en un coup de baguette magique régler la question de la vaisselle, du repas et de toutes les autres tâches quotidiennes pas très intéressantes.

Read more...

Dans le petit village de Valmoulu, la vie s’écoulait paisiblement. C’est lors d’une belle matinée de printemps que tout bascula. Dans le village, l’ambiance était électrique. Des Sorciers sortaient de leur maison le regard vide et ne parlaient pas. Ils n’osaient même pas se regarder. Tous semblaient avoir honte de quelque chose, mais de quoi ?

Read more...

Lors de la première Nuit des Marmites, un évènement vint perturber le déroulement de la fête. À minuit, un jeune Sorcier plutôt timide du nom de Mathis se précipita vers les musiciens et s’empara d’un lourd et grand tambour. Il frappa dessus de toutes ses forces en hurlant comme un dément.

Read more...

Dans le petit village de Valmoulu, la vie ne s’écoulait plus aussi tranquillement qu’avant. Les sorciers venaient de s’apercevoir que leurs pouvoirs ne fonctionnaient plus, quand la Magie s’adressa à eux : ils trouveraient des réponses en se rendant dans les entrailles de la Grande Montagne. Ce matin là, les sorciers de Valmoulu étaient inquiets.

Read more...

Enter your email to subscribe to updates.